Déguster du vin à distance … avec la Téléprésence Orange !

Qui aurait pu dire il y a peu qu’une dégustation virtuelle de vin serait désormais possible ?

Je rassure de suite tous les amateurs de vin, la virtualité n’est là que pour abolir les frontières de l’espace, mais en rien celles du verre aux lèvres.

Ainsi, dernièrement Orange a mis à disposition ses installations de  visio-conférence, autrement appelées Téléprésence, à Lyon,  Paris, Lille, Toulouse et Bordeaux pour réaliser une soirée de dégustation et d’association de mets et vins des plus qualitatives.

A Paris, notre confrère Alain Marty, journaliste à BFM TV et président fondateur du Wine Business Club*, a animé cette soirée dans laquelle chaque studio (ou cave à Bordeaux) possédait les mêmes flacons et les mêmes plats inventés par le chef du Shangri-La Paris. Au passage, ce dernier Philippe Labbé connaissant bien Rhône-Alpes, car ayant été chef de cuisine au château de Bagnols.

Ainsi, chacun a pu à l’instant T écouter les descriptions des producteurs de vins, les commentaires éclairés d’Alain Marty et le décryptage mets vins du chef Labbé.

L’actuelle visio-conférence n’a plus rien a voir avec celle du passé, tant il est vrai que la qualité des liaisons apporte fluidité et réalisme. La très large dimension des écrans, le nombre de micros et caméras, la qualité du son à effet spatial ajoutant à ce réalisme. « C’est même parfois mieux que si vos interlocuteurs étaient au fond de la même pièce que vous ! » a-t-on entendu à plusieurs reprises.

Albéric Bichot (à gauche) avec l'équipe lyonnaise dans le studio Téléprésence d'Orange pour une soirée visio-conférence, mets et vins...

Le programme gourmand:

Du côté des vins, pour accompagner une huître divine N°3 en gelée de citron vert Kalamansi, Philippe Thieffry avait choisi son champagne Veuve Cliquot Ponsardin Vintage blanc 2004.

Pour suivre, Albéric Bichot encore tout émoustillé d’avoir participé à la dernière vente des Hospices de Beaune avec Carla Bruni-Sarkozy, a sorti le grand jeu avec un 1er Cru blanc 2010 – Albert Bichot Domaine du Pavillon Meursault dont la jeunesse, mais déjà toute l’expression a fait merveille avec des oursins dans une délicate gelée pimentée, à la vanille de Tahiti et menthe.

Pour déguster plus au sud, Philippe Blanc a présenté son château Beychevelle Saint-Julien 4e Cru classé en millésime 2005 comme chevalier servant d’un parfait de foie gras à la crème de cèleri.

Enfin, Alain Rotier a trouvé opportun, à dessein, de marier son Gaillac Doux 2010 Domaine Rotier-Renaissance avec des clémentines Mikan servies sur une fine crème meringuée en parfait.

Avec ces nouvelles technologies les frontières des utilisations sont sans limite, comme avec cette dégustation virtuelle, qui nous reste encore en tête, mais surtout sur le palais…

Michel Godet

* Il existe un Club régional Wine & Business à Lyon, présidé par Me Bruno Alart (Avocat), qui se réunit régulièrement pour l’instant au Casino de Charbonnières avec le chef Philippe Gauvreau.

————————————————————- o O o ————————————————————–

Les vignerons:

Bordeaux: Philippe Blanc – Château Beychevelle
Lille: Philippe Thieffry – Veuve Clicquot
Toulouse: Alain Rotier – Domaine Rotier
Lyon: Albéric Bichot – Domaine Bichot

Les Vins:

(Dans l’attente des autres fiches techniques…. !)

Meursault Premier Cru Les Charmes

Domaine du Pavillon 2010

Capitale des grands blancs, Meursault affiche avec ce 1er Cru un climat d’anthologie sur la générosité et l’opulence, sans pour autant nuire à sa délicatesse.

La vigne est labourée sans excès et les vendanges sont manuelles comme le travail des vignes.

Le vin est élevé de 12 à 15 mois en fûts de chêne (30% de fûts neufs).

Ce meursault se distingue par une livrée dorée très royale, avec des arômes assez typiques du cépage Chardonnay, amandes, pain sorti du four, fleurs blanches ou encore citron confit.

Très présents, tout en longueur, Les Charmes sont effectivement très charmeurs avec une belle fin de bouche plutôt briochée.

Volaille de Bresse à la crème, viandes blanches, risotto aux gambas, produits halieutiques et crustacés sont ses compagnons de table.

Côtes de Beaune, Parcelle d’un hectare, AOC Premier Cru, Blanc, Chardonnay

Albert Bichot

Tel. 03 80 24 37 37   www.albert-bichot.com

Prix départ cave : 40,70€





Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *