Culoz accueille le Printemps des vins du Bugey, ce samedi 12 mai…

Le Printemps des vins du Bugey – Cette traditionnelle fête des vins du Bugey, itinérante depuis sa création comme pour la Saint-Vincent tournante en Bourgogne, se déroulera cette année à Culoz (Ain), le samedi 12 mai de 9h00 à 19h00.

A l’initiative du syndicat des vins bugistes présidé par Eric Angelot depuis septembre 2008, elle vise à faire découvrir ou redécouvrir des vins de Rhône-Alpes méritant d’être davantage connus, surtout après leur récente attribution de l’appellation AOC.
Avec 500 hectares répartis sur 68 communes, ces vins seront donc à l’honneur toute la journée avec stands de dégustations (avec modération), animations gourmandes et autres festivités conviviales à Culoz.
Profitons-en pour mentionner leur plus actif «VRP» à Lyon : Le Saint-Florent – Philippe Zagonel Lyon 7e, qui ne cesse de les mettre à l’honneur dans son restaurant aussi appelé l’Ambassade de Bresse », depuis une quinzaine d’années.



Les Vins du Bugey

Ils se répartissent en trois secteurs géographiques, Belley, Cerdon et Montagnieu, tout en arborant avec fierté leur appellation depuis 2009. Un dossier qui a tout de même mis une vingtaine d’années à aboutir !

Tous les crus seront représentés. Les trois couleurs du Bugey et le pétillant, la Roussette du Bugey, le Cerdon et le Montagnieu pétillants, le Manicle pour n’en citer que quelques uns.

La fête, organisée en collaboration avec le Progrès, mettra donc à l’honneur les vins, les vignerons mais aussi la ville de Cerdon et l’ensemble du territoire  bugiste.

Au programme  les confréries vigneronnes, les dégustations mais également nombre de dégustations musicales ou folkloriques.

Eric Angelot, le Pdt de l'appellation lors de l'inauguration à Lagnieu en 2010

MG (Texte et photos archives 2010 à Lagnieu-01)

La Commanderie du Bugey devant la Mairie de Lagnieu (01) en 2010

La région de Cerdon représente 150 hectares de vignes environ. Le cru Cerdon est la particularité de cette région. C’est un pétillant rosé doux et léger vinifié selon la méthode ancestrale.

La région autour de Belley et de Culoz s’étend sur les pentes de la rive droite du Rhône. On y produit des vins du Bugey rouges, rosés, blancs et bruts (mousseux). La commune de Virieu-le-grand produit également la Roussette du Bugey évoquée à propos du vignoble de Montagnieu.

56% des vins produits dans le Bugey sont des vins mousseux. Les vins blancs représentent 50 % des volumes produits dans le Bugey, les vins rosés 33% (les Bugey Cerdon représentant 88 % des vins rosés) et les vins rouges 17%.

La production moyenne avoisine les 29 000 hl.

Jean Chaudet du Caveau Bugiste à Vongnes ... jamais le dernier !

Quelques vignerons de la Cave de Cerdon et leur président (Archives MG)


Les Bugey Blancs : Le Chardonnay est un des plus fins cépages de France, c’est un vin rond et fruité. La Roussette du Bugey est un vin légèrement moelleux et riche en arômes.

Ils développent toutes leurs qualités durant l’année qui suit la récolte mais peuvent se garder facilement deux-trois ans et parfois plus.

Les Bugey Rouges et les Rosés : Les Gamay, légers et fruités, assez colorés atteignent leur optimum dans l’année qui suit la récolte. Le Pinot, apte au vieillissement, révèle l’excellente adaptation de ce cépage au terroir calcaire du Bugey avec ses notes épicées ou fruitées, légèrement tanniques. La Mondeuse, cépage originaire du Bugey et de la Savoie, donne un vin original ( couleur violacée) qui vieillit très bien. C’est un vin puissant et tannique.

Les Bugey Méthode Traditionnelle : Production très ancienne dans la région puisqu’on champagnise des vins blancs depuis plus de 100 ans. L’élégance de leur mousse et la finesse de leurs bulles conviennent très bien en apéritif comme en dessert, à boire très frais.

Les Bugey Cerdon sont élaborés selon la Méthode Ancestrale à partir de deux cépages : le Gamay et le Poulsard. Ce vin est produit uniquement dans la région de Cerdon. C’est un vin doux, fruité, léger, pétillant et peu alcoolisé. Il représente environ 30% des volumes produits en AOVDQS.

Les « Crus »
La diversité des sols et des expositions se retrouve dans celle des produits. De cette diversité, sont nés des vins plus typiques qui sont appelés « Crus » :

Le coteau escarpé de Montagnieu produit en petite quantité une Roussette. Il est aussi bien connu pour son Cru Montagnieu brut, un mousseux vinifié selon la méthode traditionnelle.

La région de Manicle aux portes de la vallée de l’Albarine (rivière réputée pour la pêche à la truite) abritait le vignoble de Brillat Savarin. Le Cru Manicle est produit à partir de Pinot noir ou de Chardonnay.
Les vins de Manicle sont des vins de garde qui ont une expression aromatique importante de fruits et d’épices.

Avec le Bleu de Gex AOC, le "Bon Mariage"

C’est en mai 2009 que les vins du Bugey ont obtenu deux appellations:

AOC Bugey et AOC Roussette du Bugey

Le vignoble du Bugey compte 500ha de vignes sur les zones de Cerdon, Montagnieu et Belley.

Les différentes appellations:

AOC Bugey

AOC Bugey Manicle

AOC Bugey Montagnieu

AOC Rousstte du Bugey

AOC Roussette du Bugey Montagnieu

AOC Roussette du Bugey Virieu le Grand

AOC Bugey mousseux ou pétillant (balnc et rosés)

AOC Bugey mousseux ou pétillant Cerdon

AOC Bugey mousseux ou pétillant Montagnieu

Les cépages:

Rouges et rosés:

Gamay, Pinot noir, Mondeuse noire

Bugey Cerdon:

Poulsard, Gamay

Blancs:

Chardonnay. (Cépages en niveau deux: aligoté, molette, pinot gris, Jacquère, Mondeuse blanche)

Roussette du Bugey et de Montagnieu:

Altesse

____________________________________________________________________________________________________



Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *