Coupe du Monde de la Pâtisserie: deux marocains sélectionnés … World Pastry Cup

De notre envoyé spécial – Désormais continentale, la Coupe du Monde de la Pâtisserie 2013 va bientôt voir la tenue de la Coupe Afrique de la Pâtisserie. Cette coupe permettra donc à des candidats du continent africain d’être sélectionnés pour concourir à Lyon-Eurexpo en janvier 2013.

Pour l’heure, c’est le Maroc qui a organisé, dans le cadre du Cremai et du concours TOC Maroc 2102, qui vient de se tenir à Rabat, sa sélection nationale.

Un événement qui s’est passé à Mazagan Beach & Golf Resort d’El Jadida.

«Nous avons mis un point d’honneur à organiser régulièrement des événements d’ampleur nationale et même internationale mettant en valeur  la gastronomie, l’art et le design. D’où notre participation à cet événement d’envergure internationale », explique Stephan killinger, Directeur Général du Mazagan Beach&Golf Resort.

Parallèlement à cette sélection pâtissière, la sélection marocaine pour la participation au Bocuse d’Or 2013 a vu Issam Jaafari obtenir un place de choix  pour la finale du Bocuse d’Or 2013.

A l’issue d’une compétition sous haute tension Samir Mahboub et Karim Ahraou ont obtenu leur place pour participer à cette fameuse coupe d’Afrique de la Pâtisserie, où ils affronteront d’autres candidats africains. Samir s’est distingué dans la catégorie chocolat et Karim dans la catégorie sucre. Chacun, dix heures durant, a réalisé sa pièce artistique, respectivement en chocolat et en sucre. Ces œuvres magistrales servant à présenter entremets et autres desserts.

Agé de 31 ans, Samir Mahboub est diplômé (2005) du CQPHT (Centre de Qualification Professionnelle Hôtelière & Touristiqu. On l’a retrouvé professionnellement  chez Fournil de Paris, puis chef pâtissier à la Goyave.

Karim Ahraou est diplômé du complexe de formation touristique Polo à Casablanca. Pâtissier à la pâtisserie Sucré Laqué, puis chef de poste chez Fleur de Lèse, il occupe actuellement la fonction de chef pâtissier  «Chez Daniel».
Ces deux brillants candidats ont concouru avec dix sept autres.

« Organisée dans le cadre de l’édition 2012 de TOC Maroc (Tournoi Officiel des Chefs), le concours de sélection nationale pour la Coupe d’Afrique de la Pâtisserie, menant ensuite à la finale de la Coupe du Monde de la Pâtisserie en janvier 2013 lors du Sirha, s’est distingué par un très haut niveau de compétition » a déclaré le président du jury, Gabriel Paillasson (MOF).

Président du jury, mais aussi président fondateur de cette Coupe du Monde de la Pâtisserie, ce dernier avait fait le déplacement à Rabat, comme preuve de la considération qu’il porte au Maroc, particulièrement en matière de Pâtisserie.
Michel Godet

Les candidats:

Samir  MAHBOUB  Sélectionné pour la Coupe Afrique
Karim  AHRAOU     Sélectionné pour la Coupe Afrique
Aziz  DARDORI
Mourad  HILAOUI
Youness SALAGHA
Rachid WAKKAS
Abdessamad  DERDAF
Youness MOUSTATI
Mounir  MOURAD
Omar EDDIB
Zouhair EL MAANOUNI
Ali EL  ORFI
Abdelkrim BOUIRG
Lahoucine EL ALYANI
Youssef  BOUMAZZOU
Houcine  NAJI
Taoufik MAROUANE
Youness BOUMAHRAZ
Abdelhamid BOUTAZROUT
Brahim  OUBAH

Membres du Jury :
•    Président du Jury : Gabriel Paillasson
•    Membres : Gérard Moyne-Bressan (MOF), Edouard Hirsinger (MOF), Alain Guinet (MOF), Michel Deville (MOF), Marwane Chahrabane, Abderrahim Naitali.

Extrait du discours de sa Majesté le Roi Mohammed VI

«Si nous voulons faire du tourisme une véritable locomotive du développement, il appartient à chaque marocain de se considérer comme un promoteur touristique mobilisé pour gagner ce pari. Nous devons nous atteler tous à l’amélioration de l’accueil des touristes, en tant qu’hôtes de notre pays, que nous devons traiter avec tous les égards, conformément aux vertus que nous recommande notre sainte religion.

Il faudra également que l’on procède à l’assainissement de l’environnement touristique et à la
généralisation d’un comportement citoyen auprès de tous les intervenants dans ce secteur, qu’ils soient transporteurs aériens, douaniers, hôteliers, commerçants, guides ou agents de sécurité, dans le cadre de la consécration d’une culture et d’une nouvelle politique touristique participant d’une meilleure exploitation des énormes potentialités du produit touristique national, consistant en sa proximité des grands centres émetteurs de tourisme, la diversité des sites naturels, la richesse du patrimoine culturel et des traditions bien ancrées, riches et variées dans les domaines de l’architecture, de la gastronomie, des costumes, de l’artisanat et des arts populaires. »

Extrait du Discours de Sa Majesté le Roi Mohammed VI
que Dieu l’Assiste, adressé aux professionnels
et promoteurs du tourisme,
Marrakech, le 10 Janvier 2001

La première Coupe Afrique de la Pâtisserie

Cette année nous allons assister à une naissance, un événement d’allégresse qui rend hommage à l’Afrique et ses talents : La Coupe d’Afrique de la Pâtisserie « CAP ».

Une occasion pour donner la chance à une large population de professionnels africains de faire connaître, mettre en valeur et partager leur amour et savoir faire dans l’art de la pâtisserie.

Nous nous félicitons d’accueillir cet événement en Afrique et nous nous réjouissons dors et déjà de son importance pour tous les professionnels africains. Un gage de confiance des organisateurs de la prestigieuse Coupe du Monde de la Pâtisserie qui fait honneur à l’ingéniosité et le partage.

Fêtons tous cette naissance dans la félicité et la contiguïté des peuples en y apportant notre créativité, notre grand patrimoine gastronomique, nos valeurs culturelles et notre amour pour la pâtisserie. Cet art qui grâce aux initiateurs de la Coupe du Monde de la Pâtisserie et aux professionnels soucieux de son avenir arrive aujourd’hui à fédérer des artisans du monde entier autour des valeurs professionnelles et culturelles.

Donnons libre court à notre inventivité et à notre adresse et faisons honneur à notre continent et à nos pays.

Kamal Rahal ESSOUlLAMI
Président-Fondateur

TOC Maroc, les enjeux d’une participation marocaine
Réunis sous la houlette de l’initiateur de ce projet, et organisateur du Salon Cremai, M. Kamal Rahal Essoulami, par ailleurs dirigeant du leader de la gastronomie marocaine, le Groupe Rahal, un Comité d’exception, formé des plus grands chefs marocains, mesure à sa juste valeur les enjeux de la participation marocaine au Bocuse d’Or et à la Coupe du Monde de la Pâtisserie :

  1. Profiter d’une vitrine médiatique unique au monde, grâce à la couverture exceptionnelle par médias internationaux, aussi bien spécialisés en tourisme, gastronomie, et luxe, que destinés au grand public, principalement l’Europe, premier pourvoyeur de touristes pour le Royaume.
  1. Installer définitivement le Maroc comme référence des métiers de couche de haut niveau, parmi les plus grands professionnels du domaine, après avoir conquis avec succès les podiums de la Coupe du Monde de la Pâtisserie, la Coupe du Monde de la Boulangerie, la Coupe du Monde des Glaciers et sacré champion au Mondial de la restauration des collectivités en 2009.
  1. Valoriser les métiers de bouche comme vecteur de promotion touristique, suivant les Orientations Royales contenues dans le discours de Marrakech en 2001.
  1. Produire une émulation dans le milieu des chefs marocains, à même de tirer la discipline vers le haut et promouvoir des ocations et des talents en la matière.



Merci de ne pas faire de copier-coller de mes textes sur vos blogs. Les textes et photos sont la propriété de lyon-saveurs et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce magazine virtuel, et de son contenu pour tout ou partie, (textes, photos, charte graphique…), ne sont pas autorisés.

N’hésitez pas à poster vous commentaires au bas de cet article dans la case prévue à cet effet…
Merci par avance
Michel Godet
michel.godet@gmail.com

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *