CINEMA: « Ma vie avec John F.DONOVAN » : Tu seras un homme petit !

« MA VIE DE JOHN F.DONOVAN » : TU SERAS UN HOMME PETIT !
3 ans après « Juste la fin du monde », Xavier Dolan réalisé son premier long-métrage en langue anglaise. Un film ambitieux et sincère autour de la notoriété et l’identité. 
 Capture d’écran 2019-02-27 à 16.40.08

Un an de tournage à Montréal, Londres et Prague, des références à « Harry Potter », « Maman j’ai raté l’avion », « Titanic » et un interminable montage, « Ma vie de John F.Donovan »  n’est pas un film comme les autres.

Le long-métrage de Xavier Dolan met en scène un jeune acteur qui, une dizaine d’années après la mort d’une vedette d’une série télé américaine, se remémore la correspondance entretenue avec cet homme.

Le procédé narratif superpose deux histoires qui s’emboîtent sur deux périodes et deux lieux différents. Suivez le guide !

Capture d’écran 2019-02-27 à 16.39.09
« J’ai rêvé de faire un film ambitieux sur la notoriété et l’identite »  précise Xavier Dolan sur son compte Instagram.
Qui  reste toutefois le plus classique de sa panoplie de petit génie du cinéma. Porté par les images bien léchées de son fidèle et emblématique directeur de la photographie André Turpin et par un environnement sonore dopé par l’enivrant « Run Boy Run » de Wood Kid.
Et « hollywoodisé  » par ses accents mélodramatiques.
Ce drame traite les thèmes qui fascinent Dolan depuis toujours ( il n’a pas encore 30 ans !) tels la célébrité, le star-système, l’influence du cinéma américain dans nos vies et l’acceptation des acteurs gay dans les studios. Xavier Dolan s’en est vu avec une production coûteuse, une architecture complexe qui a nécessité deux années de montage, marquées par l’éviction d’un personnage important joué par Jessica Chastain.
Le film d’une durée initiale de 4 h a donc été rétréci de 2 h !
                De Donovan à Dolan…
Capture d’écran 2019-02-27 à 16.40.08

Ce film a été tourné en anglais pour réunir  notamment un casting international de haut niveau.
Avec Natalie Portman, Thandie Newton, Kathy Bates, Susan Sarandon et Kit Harington surtout dont on retient la brillante performance. Incarnant John F.Donovan  qui ne peut assumer sa vie privée comme il le souhaiterait.
On préfère plaire aux autres qu’à soi !
Un film très esthétique …Dont on aurait été ravi de visionner la version initiale, sans ses coupes, afin de mieux comprendre toute la richesse des relations entre les protagonistes.
« Jamais je ne m’étais autant investi dans un film » ….dira Xavier Dolan. Un peu autobiographique…Même un  peu plus à notre avis !

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *