Cinéma: « L’HOMME FIDÈLE » : CASSE-TÊTE AMOUREUX

« L’HOMME FIDÈLE » : CASSE-TÊTE AMOUREUX 
 
Laetitia Casta, Louis Garrel et LilI-Rose Deep sont au coeur d’un triangle amoureux compliqué et décalé

Après « Les Deux Amis » (2015), Louis Garrel réalise son deuxième long-métrage. Il se met en scène avec Lætitia Casta ( sa compagne dans la vie) et Lily-Rose Depp. Marianne ( Laetitia Casta), femme fatale, quitte Abel ( Louis Garrel)  pour Paul, son meilleur ami et père de son enfant à naître. Huit ans plus tard, décès de Paul et volte-face d’Abel qui revient avec Marianne, déclenchant la jalousie de son fils Joseph (Joseph Engel) et surtout d’Eve (Lily-Rose Deep), l’impérieuse soeur de Paul. « Laisse-le moi  » demande cette dernière qui entretient depuis son enfance des sentiments amoureux à l’égard d’Abel…Le compliqué scénario, co-écrit par Louis Garrel et l’écrivain Jean-Claude Carrière, oscille entre vaudeville et drame. Car un soupçon plane sur Marianne. D’après son fils, elle aurait empoisonné Paul son amant !

Marianne et Eve sont bien au coeur d’un triangle amoureux; elles s’amourachent du même homme… la plus âgée semble exceller dans l’art de la manipulation, contrairement à la plus jeune qui semble déterminée à le séduire. « Au cimetière, elle ne te lâchait pas des yeux ! » Le spectateur devra emprunter un parcours narratif sinueux, avec son lot de voix off, ses surprises dramatiques et sa ponctuation humoristique.
Capture d’écran 2018-12-20 à 16.49.16
                        –
Voix off 
Intelligement monté, « L’homme fidèle »,  cumule trois genres de films en un. Un mini thriller, une comédie de remariage d’un couple et une quasi-farce dont Abel est le personnage intérieur. « L’homme fidèle » est donc bien plus qu’un simple marivaudage sur les jeux de l’amour. C’est un récit soigneusement pensé de l’ (in)fidélité et de la faiblesse des hommes en amour. Usant et abusant parfois de « voix intérieures », les fameuses voix off qu’affectionne le 7ème art. Un film sur la jalousie et une guerre de tranchées entre deux rivales. Un drame affectif servi par ses acteurs attachants dotés d’un vrai supplément d’âme.
Capture d’écran 2018-12-20 à 16.49.58
QOL
Capture d’écran 2018-12-20 à 16.50.29









 

 

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *