CINEMA: « Les quatre filles du Docteur March »


« LES QUATRE FILLES DU DOCTEUR MARCH » : AMOUR ET REBELLION

Greta Gerwig ressuscite une fois de plus le roman emblématique de Louisa May Alcott racontant l’histoire de quatre jeunes filles durant la guerre de Sécession. 
Capture d’écran 2019-12-24 à 09.37.31

« Les Quatre filles du Docteur March »- titre original « Little women » – est un classique de la littérature !

Ce roman, écrit par l’américaine Louisa May Alcott et publié en 1868 a fait le tour du monde.

Meg, Jo, Beth et Amy ont marqué des générations de jeunes filles. D’autant plus que ce livre a d’ores et déjà été adapté quatre fois au cinéma de 1918 à 1994.

Notre réalisatrice Greta Gerwig prend toutefois des libertés et s’écarte d’une simple copie littérale. L’engagement féministe de Greta Gerwing va notamment modifier la fin de l’histoire qui se terminait pas le mariage de Jo Marsh. Mieux elle améliore l’histoire  et l’émerveille !

Elle jongle avec une chronologie non linéaire du scénario, plusieurs récits avec allers et retours dans plusieurs décennies, ce qui peut désarçonner certains cinéphiles. Le casting  convainc enfin les plus réfractaires à ce type de fresques historiques …

Avec la rebelle Saoirse Ronan (déjà vu dans le précédent film de Greta Gerwing, « Lady Bird » sorti en 2018), Emma Watson (Hermione dans les différents Harry Potter), Florence Pugh (The Young Lady), Eliza Scanlen et Timothée Chalamet (le très charmant Laurie, nouveau jeune premier d’Hollywood) ; mais aussi Laura Dern en mère moderne pour son époque, et une sarcastique Meryl Streep…

Notre ego de petit français est même flatté par une apparition de Louis Garrel et par la musique rythmée du film du francais Alexandre Desplat.

              Valeurs puissantes
Capture d’écran 2019-12-24 à 09.38.05
L’histoire de ces quatre jeunes filles se déroule au Massachusetts quand leur père part à la guerre de Sécession.
D’où de magnifiques décors et costumes d’époque. L’écriture compliquée de la romancière décrit le passage à l’âge adulte de quatre soeurs, dont les quatre interprètes vivent en harmonie parfaite à l’écran; elles vont grandir, ressentir l’amour et finalement s’inscrire dans le monde.
Le film véhicule des valeurs puissantes et rassurantes mais on ne voit pas passer les 2h10 !
Pas fréquent dans ce genre de cinéma historique.
Cette adaptation familiale et confortable devrait satisfaire un large public exigeant et amoureux de beau cinéma.
QOL

 

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *