Cave de Tain-l’Hermitage: des vendanges prometteuses… et du miel sur le toit !

C’est à l’occasion d’une journée de fête(s) à Tain (26) que nous avons pu faire le point des vendanges 2012 avec la Cave de Tain-l’Hermitage, son président Jacques Alloncle et son directeur général Xavier Gomard, tout sourire.
En effet, ce jour là (samedi 15 septembre) la société Valrhona, la référence mondiale en matière de chocolat, posait la première pierre de la future  Cité du chocolat et la ville tout entière accueillait le congrès annuel de l’association Nationale 7. En hommage à cette route qui du Nord au Midi traverse la France entière… N’est-il pas Charles Trenet ?
Deux manifestations auxquelles la Cave de Tain est très impliquée, du reste, n’en prenons pour  preuve que l’accueil gourmand de cette manifestation au Domaine Gambert de Loche.
La vie au vignoble : tout se passe bien
On s’acheminait depuis la mi-août vers de belles vendanges, car avec une météo « assez » chaude. La maturité a bien évolué. Au niveau de la cave, le premier prélèvement a été effectué le 28 août sur le réseau interne maturité,  qui comprend une vingtaine de parcelles réparties sur tout le vignoble (Saint-Joseph blanc et rouge, Cornas, Crozes blanc et rouge, Hermitage blanc et rouge, Saint-Péray et Vin de Pays blanc et rouge).
→→→
Techniquement parlant, 200 baies sont prises sur chaque parcelle et à chaque prélèvement. Un prélèvement par semaine est réalisé jusqu’aux vendanges, en sus des prélèvements réalisés par chaque adhérent pour le suivi de ses parcelles.
Ces résultats sont en plus complétés par des dégustations de baies, qui permettent d’avoir une idée supplémentaire sur la maturité des peaux et des pépins des baies, qui participe directement à la qualité de la vendange.

Les deux premiers prélèvements montraient un décalage par rapport à l’année dernière. L’essentiel des vendanges commence donc autour du 15 septembre…
Même si les premiers apports de raisins de Saint-Péray Mousseux ont débuté lundi 3 septembre : les fermentations se déroulent bien.
Les premiers jus
Un goût fruité était déjà révélé par la dégustation des baies depuis fin août, des couleurs et des arômes déjà bien développés sont prometteurs. Dans un vignoble sain où tout est réuni pour une bonne maturité, rognage et effeuillage ont fait le reste.
Un quai spécial Bio
Concernant la production « Bio », une visite du quai a été mise en place spécifiquement pour les trois adhérents de la cave concernée, ainsi que pour les
domaines que possède la Cave en Hermitage et Crozes-Hermitage. Au total, la production « bio » couvrira donc quatre crus en 2012 :
Crozes Hermitage, Saint Joseph, Cornas et Hermitage.
Première récolte de miel
Notons également la première récolte de miel issu de la ruche en place sur le toit de la Cave, au pied de la Colline de l’Hermitage.
Soucieuse de la biodiversité sur ses territoires, et après un premier diagnostic réalisé en juin 2010, la Cave a mis en place un plan d’actions avec ses adhérents pour préserver et favoriser cette biodiversité : la ruche y contribue, telle une sentinelle.
Première dégustation prévue très bientôt !
MG





Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *