Boisset (Bourgogne) reprend Henri Maire (Jura) !


Boisset reprend Henri Maire !

Janvier 2015

Le monde viticole jurassien vient d’apprendre que les Vins Henri Maire (HMD Henri maire Développement) cède au Groupe nuiton  Boisset (Nuits-St-Georges 21) un bloc de titres (en sus des actions qui résulteront de l’exercice par Boisset de ses bons de souscription d’actions), permettant ainsi à ce dernier de devenir actionnaire majoritaire à 51% du capital et par là même des droits de vote de la Sté Henri Maire. Le groupe Boisset créé au début des années 60 est l’un des principaux exportateurs français de vin dans quelques 80 pays. Il affiche un CA annuel supérieur à 200 millions d’euros.

Pour sa part Henri Maire a fait l’acquisition l’année dernière de deux entreprises bourguignonnes: Nicolas Potel et Labouré-Roi.

Henri Maire est une société forte de 300 hectares de vignes et d’environ 400 salariés. La plupart de ses ventes se font en direct aux particuliers via un important réseau de « courtiers en direct ». En 2010, c’est la holding d’investissement franco- luxembourgeoise qui avait repris Henri Maire.

Par ailleurs, la société Dufouleur Père et Fils Distribution (DPFD), alors détenue à 45 % par Boisset et à 55 % par le management et des actionnaires individuels, est passée dans les mains de Henri Maire avant le 30 juin 2013.

Le leader des vins du Jura reprend ainsi une entreprise dont le chiffre d’affaires 2012 a progressé de + 6 % à 5,6 millions d’euros.

Ce qui devrait donner à l’ensemble un CA consolidé de 22,5 M€. Henri Maire continuera cependant sa vie de société de manière indépendante.

Boisset a prévu d’initier une offre publique suivie d’un retrait de cote, auxquels HMD et JLP n’apporteront pas leurs titres, suivant des modalités qui n’ont pas encore été arrêtées à ce jour. A ce titre, un expert indépendant sera désigné par la société dans les meilleurs délais.

Ces engagements ont été stipulés sous réserve des conditions suspensives suivantes :

– La suppression du droit de vote double des statuts de la société Henri Maire,

– La désignation au sein du conseil d’administration de la société Henri Maire de nouveaux représentants du Groupe Boisset de sorte que ce dernier y devienne majoritaire.

A l’effet de statuer sur ces conditions suspensives, une assemblée générale extraordinaire des actionnaires de la société Henri Maire ainsi qu’une assemblée spéciale des titulaires d’actions à droit de vote double seront convoquées le 25 février prochain.

Les dirigeants de la société Henri Maire ont décidé de suspendre la cotation dans l’attente des éléments complémentaires sur les modalités des opérations d’offre publique et de retrait de la cote, qui doivent faire l’objet d’un communiqué avant la fin février.

Michel Godet

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *