Bocuse d’Or: Issam Jaafari représentera le Maroc en janvier 2013 (Avec les résultats)

De notre envoyé spécial – La sélection pour participer au concours international de cuisine du Bocuse d’Or 2013 est désormais continentale. Avant que ne se tienne la Coupe Afrique qui permettra à plusieurs candidats africains d’être sélectionnés pour participer à la finale mondiale qui se déroulera à Lyon-Eurexpo lors du Sirha 2013, des finales nationales se sont déroulées dans chacun des pays participants.

Si le Maroc pour la qualité de ses prestations lors des précédentes éditions du Bocuse d’Or a gagné une wild card le dispensant de finales continentales ou régionales, il lui revenait cependant de trouver son candidat. Issam Jaafari  représentera donc son pays avec une grande fierté culinaire.

On remarque les lyonnais Pierre Orsi (MOF) et Christain Bourillot (MOF) à droite sur cette image, tous deux membres du comité d'organisation du Bocuse d'Or.

La sélection nationale marocaine vient de se dérouler à Rabat, dans le cadre du Cremai et du concours TOC Maroc 2102 (Tournoi officiel des chefs).

Un événement organisé par le Groupe Rahal qui s’est passé au Mazagan Beach & Golf Resort d’El Jadida.

«Nous avons mis un point d’honneur à organiser régulièrement des événements d’ampleur nationale et même internationale mettant en valeur  la gastronomie, l’art et le design. D’où notre participation à cet événement d’envergure internationale », explique Stephan killinger, Directeur Général du Mazagan Beach & Golf Resort.

Parallèlement à la sélection pâtissière pour la Coupe du monde de la Pâtisserie, la sélection marocaine pour la participation au Bocuse d’Or 2013 a vu Issam Jaafari obtenir un place de choix  pour la finale du Bocuse d’Or 2013.

Durant cinq heures trente de compétition d’un très haut niveau, en se surpassant, dix candidats se sont âprement disputés la seule première place permettant d’accéder à la finale mondiale du Bocuse d’Or, qui se déroulera pendant le Sirha 2013 à Lyon-Eurexpo les 29 et 30 janvier 2013.

C’est sous la présidence remarquée de Kamal Rahal Essoulami, président des équipes nationales des métiers de bouche, initiateur et organisateur du Salon Cremai et en l’absence de Paul Bocuse, que Issam Jaafari a obtenu le précieux sésame qui lui permettra de représenter officiellement le Royaume Chérifien à la finale du plus grand concours de cuisine au monde.

Âgé de 27 ans, Issam Jaafari a été formé à l’Institut spécialisé de l’Hôtellerie et de la Restauration. Au début de sa carrière en 2004, il occupe un poste de commis de cuisine en restauration collective. Plusieurs restaurants de qualité à Casablanca, comme à Marrakech l’emploient successivement.

Aujourd’hui, il est en poste au Es Saadi Garden and Resort aux cotés de son coach Sébastien Bontour.

La photo officielle... (DR)

D’une certaine manière, c’est une nouvelle vie qui commence pour ce jeune passionné de cuisine. Durant les huit mois qui lui reste avant la compétition, il lui va falloir suivre un coaching spécial, pour développer sa créativité, son art culinaire, mettre au point un plat avec ses recettes, afin de participer à ce concours dans lequel le stress est roi, devant un public qui rappelle étrangement les jeux du cirque. Communication, media training seront également de la partie.

Ci-dessus, le plat de volaille présenté par Issam lors de la sélection marocaine des bocuse d’or.

Issam, vainqueur de l’épreuve représentera le royaume Hachémite lors de la finale internationale du Bocuse d’or en janvier 2013

(Nos remerciements à   Site Internet Maroc Fooding Maroc Fooding !).

Pour mémoire, rappelons-nous que le candidat français en 2011, Jérôme Jaegle, s’est « enfermé » dans un « Algeco » aux dimensions exactes d’un box du concours et avec le même matériel durant de nombreux mois, durant lesquels il n’a cessé de préparer et re-préparer son plat pour l’affiner chaque jour davantage. Au delà d’une abnégation qui doit être totale durant de nombreux mois, il y’a également l’investissement financier qui ne doit pas être négligé pour cette préparation, assimilable à celle d’un sportif de très haut niveau qui préparerait les JO ou un championnat du monde …. de cuisine cette fois ! A ce propos on comprend aisément la nécessité de créer un team pour soutenir le candidat, l’épauler et lui trouver des partenaires qui lui permettront de s’entraîner sans relâche.

Avec des candidats au Bocuse d’Or et à la Coupe du monde de Pâtisserie 2012, le Maroc démontre, s’il en était besoin, son excellent niveau dans les métiers de bouche, en cuisine et en pâtisserie plus particulièrement.

Michel Godet  –  Photos Cremai, avec nos remerciements.




Merci de ne pas faire de copier-coller de mes textes, photographies ou vidéos sur vos blogs. Ces derniers sont la propriété de lyon-saveurs et ne sont pas libres de droits. Toute reproduction de ce magazine virtuel, et de son contenu pour tout ou partie, (textes, photos,vidéos, charte graphique…), ne sont pas autorisés.
Si vous souhaitez vous abonner à notre Newsletter gratuite, c’est en haut et à droite de notre page d’accueil. Vous êtes les binvenus.

De plus, n’hésitez pas à poster vous commentaires au bas de cet article dans la case prévue à cet effet…
Merci par avance
Michel Godet
michel.godet@gmail.com

1 Commentaire

  1. Bonjour,
    ayant suivi de très prêt cette qualification aux Bocuses , je tiens à souligner très fort que le gagnant est bien Issam Jaafari mais qu’il exerce son art au Es Saadi Garden and Resort aux cotés de son coach Sébastien Bontour et non au Naoura Barrière. Il y a eu inversion dans le communiqué que vous avez dû recevoir entre les deux Issam participant!!!!
    Merci de faire les corrections cela me parait important!!!!!

    Bonne chance au candidat pour la suite !

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *