Bertrand André: l’homme qui parle à ses viandes – Le Bouchon Gourmand (07)



Le Bouchon Gourmand

Bertrand ANDRE: l’Homme qui parle à ses viandes !

andre-bertrand-bouchon-gourmand-godet_0526

Bertrand ANDRE: le sympathique patron du Bouchon Gourmand, alias l’homme qui parle à ses viandes ! Photo ©MichelGodet

La gourmandise n’a pas de frontières, surtout lorsqu’il s’agit de mâchonner et de jouer les viandards.

Ainsi, sur le retour de la Foire aux champignons de Saint-Bonnet-le-Froid (patrie de Régis Marcon), nous avons fait une halte aussi savoureuse que conviviale au Bouchon Gourmand de Saint-Clair à 5Km d’Annonay.

bouchon-gourmand-godet_0418

A peine arrivé, ce lieu respire ambiance et atmosphère, comme aurait dit en son temps Arletty dans Hôtel du Nord. Le restaurant est dans son jus, mâtiné d’une décoration de bouchon à la lyonnaise, version ferme-chalet, une cheminée- grill en plus dévolue à la cuisson, juste parfaite des viandes.

bouchon-gourmand-godet_0497

La cheminée-grill

bouchon-gourmand-godet_0433

Atmosphère et ambiance

Au delà de la convivialité, c’est la qualité des charcuteries et la diversité des viandes de très grand choix qui retiennent notre attention, que ces dernières se nomment Charolais et bœuf français, ce dernier maturé sur os, Black Angus (Uruguay et Argentine), Blonde d’Aquitaine, Aubrac ou encore le fabuleux Wagyu d’Australie.

bouchon-gourmand-godet_0543

La meilleure viande de bœuf au monde: le Wagyu

Le triptyque générosité, simplicité et terroir est ainsi en place pour vous proposez de bien belles agapes aux côtés du patron, Bertrand André, né en 1961 à Beaurepaire (38) meilleur apprenti charcutier en 1979-1980, toujours à vos côtés pour décrypter ses viandes avec passion et même leur parler avec émotion !

Après quelques starters charcutiers (bœuf de Galice séché aux 7 épices), saucisson ardéchois et tapenade maison, mettons-nous en appétit avec un buffet majuscule d’entrées maison. Une douzaine de charcuteries (terrines, rillettes, cake salé, saucisson, pâté de tête…) et une quinzaine de crudités en salade. La simplicité tutoie le bonheur de partager ces mets entre amis, loin de tout au cœur de l’Ardèche septentrionale, sauf de la vraie vie.

bouchon-gourmand-godet_0461

Le buffet des charcuteries maison

Viennent ensuite les viandes, que l’on avait déjà repérées au cœur du restaurant dans une armoire de maturation vitrée et « climatisée ». Celui qui n’a jamais tutoyé de la bouche le Black Angus (BlackAngus est le Label USDA (Département Agricole des États Unis) provenance Amérique du Nord seulement) ou le Wagyu ne sait pas ce qu’il perd, tant les saveurs et la tendreté de ces Viandes-Beurre sont omniprésentes.

Les côtes, tournedos et autres pavés de cœur de Rumsteack sont servis sur ardoise avec salade et légumes forestiers. Seul petit regret, si la présentation sur ardoise est agréable à l’œil, elle ne permet pas de garder au chaud les mets, aussi longtemps qu’une assiette passée sous la salamandre.

bouchon-gourmand-godet_0531

L’ardoise de Black Angus

Arrive enfin, le buffet géant des desserts, maison également, avec les poncifs de la cuisine française. Œufs à la neige, crème caramel, salade de fruits, tartelettes variées, mousse et gâteaux au chocolat, poires au vin……

bouchon-gourmand-godet_0454

Une partie – seulement – du buffet des desserts !

Belle sélection de vins également, réalisée en partenariat avec son fils Cédric, caviste à Chavanay (42).

Le Bouchon Gourmand, alias la Maison des Viandes, mêle générosité et rapport qualité prix imbattables. Les menus classiques s’affichent de 12,50€ à 26,50€ pour les viandes de 1e sélection. Black Angus et Wagyu étant respectivement proposés avec un supplément de 2,5O€ et 24,50€.

Pour les super-extra viandards, retenez le menu Prestige à 48,50€ (Carpaccio Black Angus Cœur de Rumsteack, Planche de viandes Prestige – 400gr, fromage et dessert) et le menu L’Excellence à 67,50€ (Viande de bœuf de Galice séchée aux 7 épices, carrousel de 7 viandes… à la suite, cervelle de canut et café Folliet très gourmand).

Une adresse à retenir qui vaut plus que le détour, particulièrement pour les mâchonneurs et autres viandards, sous le signe omniprésent du 7 et de l’Ardèche (07) !.

Michel Godet

bouchon-gourmand-godet_0554

Bertrand André parle à sa côte de bœuf de l’AUbrac ! Un régal

Le Bouchon Gourmand

Ouvert du mardi au dimanche soir

Rue de Bourbon Saint-Clair-les-Annonay (Ardèche)

Téléphone : 04 75 34 62 59

Formules express à midi : 12,50€ (Plat du jour, dessert et café) ou 14,50€ (Entrée, plat du jour, café. Dans ce menu, le verre de vin à 1€!)

Egalement au programme, poisson cuit à la cheminée, cuisses de grenouilles, bœuf confit des mariniers du Rhône et superbe tête de veau en moulage mosaïque.

 

 

 

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *