Beaujolais: tous les voyants sont au vert !


[BEAUJOLAIS]

POINT MATURITÉ N°2 Millésime 2019 : tous les voyants sont au vert

Beaujolais Logo

Communiqué officiel de l’Interprofession du Beaujolais  (14 août 2019)

Capture d’écran 2019-08-14 à 18.07.22

Selon les dernières données récoltées par le réseau Maturation* qui a commencé ses prélèvements ce lundi 12 août, la véraison suit son cours : les 33 parcelles prélevées atteignaient ce lundi 54 % véraison en moyenne.

Le mois de juillet a été très chaud et moyennement arrosé. Après un temps sec et chaud les 5 premiers jours d’août, la météo de ces derniers jours se montre moins clémente mais favorable : temps ponctué d’orages et d’averses bénéfiques pour reconstituer les réserves utiles des sols. L’état sanitaire du vignoble demeure très satisfaisant, malgré une pression oïdium présente et un peu inhabituelle.

La floraison et le stade début véraison ont été atteints cette année à des dates normales. Les dernières données récoltées sur le terrain annoncent une récolte plutôt faible en quantité. En effet, le millésime 2019 est marqué par une grande hétérogénéité entre le sud et le nord, les plaines, les côteaux, avec des zones touchées à différentes reprises par des épisodes de gel, de grêle, et quelques grillures liées aux fortes chaleurs de l’épisode caniculaire de juillet.

Un dénominateur commun à toutes les parcelles prélevées : des petites baies de raisins, et donc un rapport entre le jus et la pellicule excellent, laissant présager un beau potentiel polyphénolique pour ce millésime 2019.

« D’un point de vue qualitatif, le millésime 2019 s’annonce bien. Aujourd’hui, les parcelles sont belles à voir, les voyants sont au vert. Mais il faut rester prudent, les trois prochaines semaines vont être décisives », précise Dominique Piron, président d’Inter Beaujolais.

Dominique Piron, président de l'Interbeaujolais

Dominique Piron, président de l’Interbeaujolais (Archives Michel Godet)

Les vendanges ne devraient démarrer qu’autour du 10 septembre en zone précoce. Un peu de patience donc, pour découvrir les Beaujolais de fête, de caractère et d’exception, édition 2019.

*Le réseau Maturation signe sa 28ème campagne avec le millésime 2019. Dès le début de la véraison, 2 fois par semaine, près de 200 vignerons réalisent bénévolement des prélèvements sur plus de 230 parcelles et envoient les résultats à la Chambre d’Agriculture du Rhône qui coordonne et anime ce réseau. Les données ainsi récoltées sont compilées et analysées puis mises à disposition des vignerons et de la profession : un outil de suivi et d’aide à la décision précieux et unique dans son mode de fonctionnement.

Le vignoble du Beaujolais s’étend sur près de 15 000 hectares de vignes où près de 3 000 hommes et femmes, 9 caves coopératives et 197 négociants s’épanouissent sur ses terres. Les vins du Beaujolais proviennent de 12 appellations – les crus 100 % rouges : Brouilly, Chénas, Chiroubles, Côte de Brouilly, Fleurie, Juliénas, Morgon, Moulin à Vent, Régnié, Saint- Amour ; et les Beaujolais et Beaujolais-Villages qui se déclinent dans les trois couleurs et en vin nouveau.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *