[BEAUJOLAIS] – Point maturité N°3 – Ouvrez le ban …


[BEAUJOLAIS] – POINT MATURITÉ N°3

Lundi 9 septembre : début des vendanges en Beaujolais

Angelot Vigneron

Dès lundi 9 septembre, les 15 ou 20 000 vendangeurs (ses) donneront sur les terres du Beaujolais leurs premiers coups de sécateurs dans les zones les plus précoces.

Près de 15 000 hectares à récolter du sud au nord, entre Lyon et Mâcon, pour qui la main d’œuvre est indispensable. Le Beaujolais, en effet, reste le seul vignoble avec la Champagne, où les vendanges manuelles sont encore généralisées.

Vendanges Beaujolais ©Godet_6601

Pendant presque un mois, une effervescence règnera, dans l’attente de découvrir le millésime 2019 qui se présente bien et sans aucun doute de très belle qualité. Les cépages gamay et chardonnay seront ainsi récoltés pour donner naissance à des Beaujolais, Beaujolais-Villages et autres crus aux profils divers.

Côté climat, fin août et ces premiers jours de septembre offrent un temps ensoleillé, avec des températures en hausse et un temps sec, permettant à la maturation de bien progresser. Selon les dernières données récoltées par le réseau Maturation* ce lundi 2 septembre 2019, sur 180 parcelles prélevées (gamay et chardonnay), la véraison se termine presque dans les zones les plus tardives du Beaujolais.

Verre Vin

Côté volume, la récolte sera de petite quantité, nous acheminant vers un rendement inférieur de 25 % par rapport à la moyenne de ces cinq dernières années pour le gamay et de 35 % pour le chardonnay, soit, une bonne demi-récolte.
Un tiers de l’appellation Beaujolais a été touchée par les derniers épisodes de grêle du dimanche 18 août dernier, à savoir près de 1 500 hectares concernés allant de 20 % à 50 %, ou plus.

S’ajoutent à cela un autre épisode de grêle début juillet, et des gelées importantes au printemps qui ont touché le sud du vignoble et tout particulièrement les chardonnays, ainsi que certaines zones au nord.

La récolte ne sera pas équitable entre le sud et le nord, les plaines et les côteaux.

VisuelVendanges3�studioBergoend

Ouvrez le ban…

Malgré tout, le bel ensoleillement annoncé cette semaine va permettre à la vigne de terminer sa maturation. Lundi 9 septembre marquera le début des vendanges, mais sans obligation. A chaque vigneron de déterminer lorsque ses raisins auront atteint leur apogée, en fonction de l’altitude, de l’exposition et de sa proprephilosophie du vin.

Le millésime 2019, comme partout en France, n’aura pas été de tout repos pour les vignerons, mais il s’annonce toutefois prometteur. A quelques jours du début des vendanges, ne reste plus qu’aux opérateurs du Beaujolais à mettre en exergue leur savoir-faire pour transformer ces beaux raisins en grands vins, qu’ils soient de fête, de caractère ou d’exception.

Vignes_6477

 

Le réseau Maturation signe sa 28ème campagne avec le millésime 2019. Dès le début de la véraison, 2 fois par semaine, près de 200 vignerons réalisent bénévolement des prélèvements sur plus de 230 parcelles et envoient les résultats à la Chambre d’Agriculture duRhône qui coordonne et anime ce réseau.

Les données ainsi récoltées sont compilées et analysées puis mises à disposition des vignerons et de la profession : un outil de suivi et d’aide à la décision précieux et unique dans son mode de fonctionnement.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *