Beaujolais: encore environ 3 semaines avant les vendanges (prévues entre le 20 et le 24-9)

Villefranche-sur-Saône – POINT MATURATION EN BEAUJOLAIS

Comme dans la plupart des vignobles français, le millésime 2013 s’annonce tardif par rapport à la moyenne des 10 dernières années. 2013 marque en effet un retour aux conditions climatiques des années 80 et 90. En 1983 par exemple, on débutait les vendanges le 19 septembre en Beaujolais et l’excellentequalité de ce millésime ainsi que son potentiel de garde restent gravés dans les mémoires.

Qu’on se rassure, le retard (tout relatif donc) du cycle végétatif de la vigne n’entache en rien le potentiel qualitatif du millésime à venir. A ce jour, tous les voyants sont au vert en Beaujolais avec un très bon état sanitaire et des conditions climatiques favorables.

Suite à un premier trimestre 2013 très peu ensoleillé et froid avec une température moyenne inférieure de 2,2°C aux normales trentenaires, le débourrement a eu lieu à une date tardive : autour du 20 avril.

Après des mois d’avril et mai particulièrement froids et pluvieux, la floraison a débuté tardivement(vers le 19 juin). La durée moyenne de floraison a été de 10 jours (durée conforme à la moyenne de ces 10 dernières années). La floraison s’est donc terminée autour du 29 juin.

Avec un mois de juillet chaud, la fermeture de la grappe est intervenue autour du 26 juillet. La véraisona commencé vers le 17 août en moyenne (données partielles à ce jour) ce qui positionne 2013 comme l’année la plus tardive de ces deux dernières décennies.

En juillet et août, le vignoble a bénéficié d’un rayonnement global record (énergie reçue par la vigne), le plus haut enregistré depuis 1992 (année des premiers enregistrements). Des conditions climatiques idéales qui ont permis au vignoble de conserver un très bon état sanitaire et qui laissent présager le meilleur pour la récolte à venir.

L’évolution de la maturation nous permet d’envisager un début de récolte compris entre le 20 et le 25 septembre pour les zones les plus précoces de notre vignoble.

La récolte s’annonce inférieure en volume à la moyenne des ces 10 dernières années avec peu de baies par grappe et, qui plus est, de petite taille. Ce faible rendement devrait toutefois être supérieur à la très petite récolte de 2012 et laisse quoiqu’il en soit augurer d’une belle qualité de raisin.

Le beau temps actuel permet à la véraison de se poursuivre dans d’excellentes conditions.

Les viticulteurs du Beaujolais vont donc continuer à suivre de près l’évolution de leurs parcelles afin de récolter le raisin à sa maturité optimale. Ils auront alors besoin de l’aide précieuse des 50 000 vendangeurs prévus. Rappelons que le Beaujolais est le seul vignoble, avec la Champagne, où les vendanges manuelles sont généralisées.

Rendez-vous dans quelques jours pour en savoir un peu plus sur cette nouvelle récolte qui, sauf imprévus, devrait s’annoncer pour le mieux.

Communiqué Inter Beaujolais

Soyez cool, partagez cette information:


Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *