Bientôt un onzième cru en Beaujolais ?

Les Beaujolais blancs sortent la tête haute de 17e confrontation qualitative des Meilleurs Chardonnay du Monde®* avec cinq médailles. Ce concours international s’est déroulé du 10 au 13 mars dernier au Château des Ravatys, dans le Domaine Viticole de l’Institut Pasteur à Saint-Lager (au cœur de l’appellation Brouilly).

Paysage du beaujolais. Cette fresque se trouve au Hameau du vin Dubœuf-en-Beaujolais.s.

Cette 17è édition a réuni 887 échantillons représentant 37 pays. Le collège des 300 dégustateurs était composé quant à lui de 50 % de dégustateurs étrangers. Un gage de qualité et d’impartialité pour ce concours d’une très haute tenue.

Après quatre journées de travaux, les jurys ont décerné 296 médailles parmi les 887 échantillons présentés, soit le tiers.

Répartition des médailles

  • Médailles d’Or : 65
  • Médailles d’Argent : 174
  • Médailles de Bronze : 57

Liste des  Beaujolais Blancs médaillés


Or :

Cave de Saint Laurent d’Oingt. Beaujolais Blanc Rostre de Bélemnite 2007 (Boisé)



Argent :

  • Cave du Bois d’Oingt. Beaujolais Blanc  Terrasse des Pierres Dorées 2008
  • SCEA Tante Alice. Beaujolais Blanc Tante Alice 2008
  • SCEA Domaine du Penlois. Beaujolais Blanc Expérience 2006 (élevé en barrique).
  • Ets Loron & Fils. Beaujolais Blancs Les Ronzettes 2008


Les Beaujolais blancs n’ont donc pas à rougir de ce résultats, d’autant qu’ils sont dans le trio de tête des régions viticoles françaises représentées. Il est à noter que l’Interprofession avait sélectionné onze vins remarque avec délectation Dominique Capart responsable de l’Interprofession beaujolaise. C’est donc un taux de réussite de presque 50% qui est à noter !

Alors que le vignoble ne cesse de se restructurer, ce dernier n’a pas attendu pour voir planter du Chardonnay et ainsi se diversifier dans le blanc. Sans doute dans les années à venir, pourra-t-on même parler du Beaujolais Blanc comme du onzième Cru, lui qui a été reconnu par décret officiel dès 1937 ! Certes, à ce jour la production en blanc est encore fort modeste, mais la qualité n’attend pas le nombre des années. Et puis n’oublions jamais que le Beaujolais est belle et bien une composante de la Bourgogne, dont les noms depuis Mâcon jusqu’à Meursault résonnent à nos oreilles et les flacons à nos papilles comme autant de très belles références. Alors à n’en pas douter le Beaujolais saura trouver avec cette couleur une source de re-développement de son vignoble au terroir argilo-calcaire propice à ce cépage, généralement valorisé par des grands Bourgognes et les Champagnes.

Le cépage Chardonnay

Classé parmi les dix cépages les plus cultivés au monde (Environ 160 000 Ha, selon des données du début du siècle), le Chardonnay se trouve en France principalement en Champagne, Bourgogne, Jura, Vallée de la Loire, Midi et Charente sur une superficie qui avoisine les 35 000 Ha. Les USA en étant le premier producteur (essentiellement la CAlifornie avec 45 000 Ha) devant la France donc, qui joue une très belle seconde place.

C’est pur que le Chardonnay donne les vins les plus délicats, lui qui ne craint pas le vieillissement en barrique.

Ainsi en beaujolais, sur un terroir argilo-calcaire d’une excellente typicité, il peut produire des vins racés et séduisants aussi bien charnus, structurés et pleins, que vifs, intenses et très aromatiques, selon qu’il est originaire du Mâconnais ou des Pierres Dorées (Secteur de Oingt).

Vignobles vers le Mont Brouilly (Saint-Lager)

Quoi qu’il en soit ses fragrances sont souvent agrumées ou florales avec parfois des notes très fruitées. Autant de qualités qui peuvent s’accommoder en apéritif avec de la charcuterie, comme au cours du repas avec des produits hallieutiques, des crustacés, des volailles, des viandes blanches et tout simplement avec un chèvre sec.

C’est donc avec bonheur que nous avons appris ces résultats qui laissent augurer de belles agapes et surtout de superbes coups de cœur.

Dégustez avec modération et mais avec déléctation et surtout pensez à implémenter votre cave.

Michel Godet

* Chardonnay du Monde®, a reçu le 21 janvier 1997 l’agrément officiel des services de l’Administration Française DGCCRF et à ce titre, est autorisé à délivrer des signes de qualité.

Critères de notation pour les caractères organoleptiques

  • Aspects visuels
  • Odorat : Intensité
  • Odorat : Qualité
  • Sensations gustatives et rétro nasales : Intensité
  • Sensations gustatives et rétro nasales : Qualité
  • Impression générale, harmonie
  • La diversité des expressions sensorielles : Chacun des vins distingués à Chardonnay du Monde® l’est pour sa qualité en tant que telle et non en comparatif. Une appréciation favorable est accordée aux vins ayant une belle intensité aromatique de chardonnay. Une note boisée discrète et harmonieuse est considérée comme un plus ; cette perception devient pénalisante si elle masque les arômes variétaux. La présence de quelques grammes de sucres améliore l’appréciation. Cette tendance déjà remarquée les années précédentes se conforte et apporte de nombreuses satisfactions. Les vins de vendanges botrytisées, passerillées, tardives et les vins élaborés par la technique de cryoextraction sélective remportent de belles médailles d’Or et d’Argent.Plusieurs signes de qualité ont été attribués à des vins secs dont l’harmonie est caractérisée par des acidités élégantes et des complexités aromatiques parfois surprenantes.

Le classement Top 10 de tous les Chardonnay

Sept pays figurent au Top 10 2010 : la France obtient quatre médailles d’Or dont deux pour des Champagnes 1er cru Blanc de Blancs (Champagne Colin et Champagne Paul Goerg). Elle se distingue également à travers un Vin de Pays du Val de Loire (La Ragotière) et un Vin de Pays d’Oc (Vignoble JM Bonfils). L’Autriche (Weingut Johann Schneeberger), la Grèce (Ktima Tselepos) et l’Allemagne (Weinzergenossenschaft Auggen) entrent en bonne place du palmarès. L’Espagne (Albet i Noya Sat), l’Afrique du Sud (Lourensford) et le Canada (Kalala Organic Estate Winery) réaffirment leur bon positionnement. Le classement 2010 des Top 10 met en avant la diversité des expressions des Chardonnays à travers sept vins tranquilles, un vin à sucres résiduels et deux vins effervescents.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *