Arnas (Rhône): Toujours plus d’ambroisie… danger !

Ce lundi 5 septembre 2016

Une fois de plus nos fins limiers ont découvert des nids considérables d’ambroisie.

Il en est ainsi au niveau du 221, ancienne route de Beaujeu à Arnas dans le Rhône (69400 )

Cela concerne le parking et le terrain aux alentours (sur le côté et au fond).

2016-09-05_221 anc rte Beaujeu Arnas 69-a

Ambroisie ancienne route de Beaujeu à Arnas Photo DR

Pitch officiel sur l’ambroisie

L’ambroisie à feuille d’armoise (Ambrosia artemisiifolia L.) fait partie de ce que l’on appelle couramment « les mauvaises herbes ».
Elle est de la même famille que le tournesol (Asteracées ou Composées).
Sa morphologie se transforme au cours de son développement pour donner, au moment de la floraison, un buisson qui peut atteindre
plus d’un mètre de haut.

Les symptômes d’une allergie:

Les plus courants sont de même nature que le rhume des foins.

Ils prennent plusieurs formes :

RHINITE : nez qui pique, coule, éternuements

CONJONCTIVITE : les yeux sont rouges, gonflés, larmoyants et ils grattent

TRACHÉITE : toux sèche

ASTHME : difficulté à respirer, parfois très grave chez les personnes sensibles

URTICAIRE, ECZEMA : atteintes cutanées (rougeurs, boutons, démangeaisons)

Les symptômes sont d’autant plus prononcés que le taux de pollen dans l’air est élevé.

Alors que les classiques rhumes des foins apparaissent en mai-juin, les allergies provoquées par le pollen d’ambroisie sont beaucoup plus tardives : elles commencent en général vers la mi août et peuvent se prolonger jusqu’en octobre, avec un maximum d’intensité en septembre.

A cette période, l’ambroisie est la principale cause d’allergies. Le diagnostic est donc assez facile à poser dans les régions où la plante est présente, ainsi que dans les zones où le vent est capable d’apporter du pollen.

Le risque régional au 20 août:

Capture d’écran 2016-08-22 à 08.04.09

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *