Air Cocaïne Lyon: suite et fin ?


L’histoire de ce qu’il est à présent convenu d’appeler Air Cocaïne Lyon vient de connaitre un épisode final le 14 août 2015 avec la condamnation à 20 années de prison pour trafic international de drogue des deux pilotes lyonnais Pascal Fauret (55 ans) et Bruno Odos (56 ans), d’un membre d’équipage Alain Castany et du passager Nicolas Pisapia.

L’affaire avait débutée le 20 mars 2013 à Punta-Cana en République Dominicaine lorsque les quatre hommes ont été arrêtés par une unité d’élite anti drogue à bord d’un Falcon 50 stationné en bout de piste et qui s’apprêtait à décoller.

L’avion contenait 26 valises posées en total désordre dans la carlingue, valises qui se sont révélées contenir quelques 680 kilos de drogue.

Il aura fallu plus de deux ans et de nombreux reports de procédure pour que tombe enfin le verdict. Les avocats des accusés feront appel début septembre, dès la publication du jugement. En attendant, les accusés demeurent en liberté avec interdiction formelle de quitter l’île. Ils avait en effet été libérés après 15 mois de détention.

Les quatre hommes ont toujours assuré qu’ils n’avaient jamais eu la moindre connaissance de la nature de la cargaison trouvée dans l’avion, ni sur la façon dont elle avait pu être introduite à leur insu dans un appareil de seulement dix places. Concernant les dix autres accusés dominicains également jugés, six ont été acquittés et quatre condamnés à des peines de cinq à dix ans de prison.

A la demande des familles et sans préjuger du fond de l’affaire, l’état français suit de près cette affaire.

Pour mémoire, si l’avion appartenait bien au médiatique Alain Afflelou, il était néanmoins opéré par une société basée à Bron (Rhône), SN THS, dirigée par Pierre-Marc Dreyfus, société dans laquelle on pouvait dénombrer au départ des chefs d’entreprise régionaux. A ce jour, cette société a été  liquidée.

JPT

Pour lire l’un de nos précédents articles: Cliquez ici… Merci

1 Commentaire

  1. J’espère que ce procès n’en restera pas à ce stade car il y a polémique sur son déroulement.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *