Lyon met sa boule à zéro ! (Mont-Thou Mont-Verdun)



Lyon perd la boule (Mont Thou!)

Qui ne connait pas à Lyon la célèbre «boule» du Mont-Thou, un radar intégré dans le réseau de 80 qui surveillant notre espace aérien ?

Le site du Mont-Verdun se définit comme un véritable lieu stratégique pour l’Armée de l’air française avec sa base aérienne 942, en partie souterraine, commandée par le Colonel Hervé Guillerault, son Centre National des Opérations Aériennes (CNOA), ses radars, mais aussi le CDAOA ( commandement de la défense aérienne et des opérations aériennes) commandé depuis peu par le général Olivier Taprest, sans oublier la SAR (Seach and Rescue) et d’autres structures stratégiques.

mont-thou-godet_0731

Le Colonel Hervé Guillerault, commandant de la BA 942

Installé depuis près de 45 ans sur le site du Mont-Thou, le grand radar volumétrique Palmier (15 tonnes-450 Km de portée) caché dans son radôme de 16 mètres de diamètre étant devenu obsolète, l’armée de l’air a décidé de le remplacer par un radar de nouvelle génération (Ground master 406 avec une porté de 470 kilomètres), plus petit (10 tonnes) et capable également de définir l’altitude des aéronefs en vol (3D), jusqu’à 100 000 Ft. Pour mémoire le radar Palmier a été désactivé en janvier 2015.

mont-thou-godet_0604

La nouvelle implantation est prévue à l’horizon 2018-2019, qui nécessite le démantèlement total de l’ancien, soit radôme, radar et bâti de soubassement. Des travaux entrepris depuis quelques jours qui débutent par le découpage à la disqueuse diamant du radôme par plaque de 200 Kg, soulevée une à une par une grue géante.

Michel Godet

mont-thou-godet_0696

NB : A ce jour, l’Armée de l’air occupe quatre des sept Monts d’Or et ne souhaite pas communiquer sur le budget de ces travaux (démantèlement et reconstruction).

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *