39 départements en alerte orange aux orages et 56 pour la canicule (7-8-2018)

39 départements en alerte orange aux orages et 56 pour la canicule 

Météo France a placé 70 départements en alerte orange ce mardi 7 août depuis 11h00. 

Capture d’écran 2018-08-07 à 17.39.40

Carte M/étéo France en date du 7 août 2018 à 16h00

56 départements sont en alerte en raison de la canicule : 

Ain, Allier, Alpes-Maritimes, Ardèche, Aube, Aveyron, Cantal, Charente, Cher, Corrèze, Côte-d’Or, Creuse, Dordogne, Doubs, Drôme, Eure-et-Loir, Haute-Garonne, Gers, Indre, Indre-et-Loire, Isère, Jura, Loir-et-Cher, Loire, Loiret, Lot, Lot-et-Garonne, Haute-Marne, Meurthe-et-Moselle, Moselle, Nièvre, Puy-de-Dôme, Pyrénées-Orientales, Bas-Rhin, Haut-Rhin, Rhône, Haute-Saône, Saône-et-Loire, Savoie, Haute-Savoie, Paris, Seine-et-Marne, Yvelines, Deux-Sèvres, Tarn, Tarn-et-Garonne, Vienne, Haute-Vienne, Vosges, Yonne, Territoire de Belfort, Essonne, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne, Val-d’Oise.

39 départements sont également en alerte pour les risques d’orages : 

Aisne, Allier, Ardennes, Aube, Aveyron, Calvados, Cantal, Cher, Côte-d’Or, Eure, Eure-et-Loir, Loir-et-Cher, Loire, Haute-Loire, Loiret, Lot, Marne, Haute-Marne, Meuse, Nièvre, Nord, Oise, Orne, Pas-de-Calais, Puy-de-Dôme, Saône-et-Loire, Sarthe, Paris, Seine-Maritime, Seine-et-Marne, Yvelines, Somme, Tarn, Yonne, Essonne, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne, Val-d’Oise.

L’alerte est valable jusqu’à ce jeudi 9 août 2 heures, au plus tôt.

Dans le Rhône:

DSC_0069

© Photo Michel Godet Lyon, place de la République le 7 août à16h00 !

Qualification du phénomène :
Canicule durable nécessitant une vigilance particulière.
Situation fortement orageuse d’été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort (une forte probabilité) de phénomène violent.

Faits nouveaux :
Prévisions confirmées pour la canicule et les orages.

Situation actuelle :
Orages : temps sec à 16h sur les départements en vigilance orange.
Canicule : A 15h , la température est élevée sur l’ensemble des départements en vigilance orange, de 33-34°C dans les vallées alpines et l’axe rhodanien, et jusqu’à 37°C sur le nord de l’Auvergne.
Evolution prévue :
Orages : en cette fin d’après-midi, des orages isolés se développent sur le Massif Central et deviennent rapidement intenses et organisés sur l’ouest de l’Auvergne. Il se généralisent rapidement en début de soirée aux départements placés en vigilance orange, et notamment aux départements de l’ouest auvergnat. Dans la Haute-Loire, les orages les plus forts concernent principalement la Margeride et le Brivadois, l’est du département étant plus relativement épargné. De même dans la Loire, les orages sont les plus virulents sur le Forez et la plaine roannaise.
En milieu de nuit, ces orages peuvent à la marge atteindre le Beaujolais et y être assez forts.
Sous ces orages associés à une forte activité électrique, les rafales de vent sont fortes, jusqu’à 80-100 km/h localement plus. Les intensités de précipitations sont soutenues, et souvent mêlées à de la grêle sous les orages les plus virulents.
L’activité faiblit en seconde partie de nuit mais des orages éclatent encore localement sur le Massif Central et le nord de Rhône-Alpes.
Canicule : d’ici la fin de journée, les températures vont atteindre leur paroxysme sur les plaines du Massif central avec des valeurs jusqu’à 37 voire 39 degres localement sur la plaine d’Allier ou roannaise. Sur la vallée du Rhône elles seront légèrement inférieures à la faveur d’un vent de sud sensible.
En Haute-Loire, placée en vigilance jaune canicule, on attend 29 à 35 degrés cet après-midi, 13 à 19 degrés de minimales.
Suite aux orages nombreux et marqués de la soirée, les températures baisseront nettement cette nuit sur l’ouest de l’Auvergne, mais l’épisode se prolonge jusque demain mercredi sur les autres départements, voire jeudi sur les Alpes.
Notons également qu’un épisode de pollution à l’ozone se superpose à la canicule en vallée du Rhône, sur la région lyonnaise et dans les vallées préalpines. Pour en savoir plus, consultez www.atmo-auvergnerhonealpes.fr

Soyez prudents

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *